Rechercher dans ce blog

mercredi 19 novembre 2014

LE RÈGLEMENT DE L'ÉCOLE NORMALE DE 1946, PREMIER D'APRÈS GUERRE, ADOPTÉ PAR LES ÉLÈVES APRÈS CONCERTATION AVEC LE DIRECTEUR DE L'ÉPOQUE : MONSIEUR HICKEL. MICHEL DEFRETIN (PROMOTION 46-50) S'EN SOUVIENT. IL L'A SIGNÉ AU NOM DE SES CAMARADES

Règlement de l'école :

1/ règle générale :

En entrant à l'école normale, l'élève maître doit comprendre le sens de la mission éducative qu'il accepte et s'y préparer en ayant toujours à la pensée cette idée qu'il détient une parcelle du prestige et de l'honneur du corps enseignant public
Le normalien vise à une profession qui exige d'exceptionnelles qualités et, dès l'école, il doit savoir s'imposer une loi de travail, de bonne tenue, de politesse, de moralité professionnelle.
La vie commune qu'il mène  avec ses camarades qui seront demain ses collègues, lui impose en outre l'obéissance à une
Règle  commune qui rende supportable et même agréable l'existence de tous, dans des rapports de bonne camaraderie, de sympathie mutuelle, d'entraide, de compréhension et tolérance réciproque, de respect vis-à-vis de l'administration de l'école.
Cette obéissance sera d'autant plus aisée que l'élève maître aura collaboré à l'élaboration de cette règle commune à laquelle il apporte par lui-même son adhésion volontaire. L'école normale est un tout, un groupe social cohérent, une cité qui crée pour chaque élève tous les devoirs du citoyen.

2/ horaire de l'internat :

- 6:30 : lever (dimanche 7:30), toilettes, aération obligatoire des lits. Appel
- 7:00 : petit déjeuner
- 7:15-7:30 : réfection des lits.
- 7:30 – 7:50 : service (sauf au retour de vacances ou de grandes sorties où les services seront effectués de 12:30 à 12:45)
- 8:00 -12:00 : cours, étude (récréation de 9:55 à 10:05)
- 12:05 : repas, puis récréation
- 14 heures à 17 heures : cours, études, travaux pratiques. 
- 17 heures à 17h30 : récréation
- 17h30 à 19 heures : étude
- 19 heures : repas, récréation
- 20 heures à 21 heures : étude
- 21h30 : coucher
- 22 heures : extinction des feux.
L'horaire ci-dessus peut recevoir des modifications de détails selon les besoins. Le jeudi après-midi, sortie de 13 heures à 19 heures. Avant la sortie a lieu la montée au dortoir pour la tenue vestimentaire et la réfection des lits défaits le matin. Étude de 20 heures à 21h30 comme les autres soirs 
Le samedi, une sortie générale peut être accordée de 15 heures à 18 heures (après la visite de propreté) sauf aux consignés.
L'étude normale a lieu de 20 heures à 21h30 comme les autres jours sauf tolérance accordée par le directeur sur demande des élèves.
Le dimanche, liberté du petit déjeuner au repas du soir (18h30) puis études comme les autres soirs.

3/ services de propreté

Imposé par l'arrêté organique du 7 juin 1946, il doit être considéré non comme une corvée mais comme un service social. Il est dans l'intérêt de tous que l'école normale, qui est la maison de tous soit tenue avec propreté et même avec une certaine coquetterie. Ce service sera placé sous la direction générale et le contrôle de Monsieur l'économe. Les stagiaires ne font que le service de leur classe, études et dortoir. Une visite de propreté est passée chaque samedi.

4/ rapport des élèves maîtres et de l'administration :

Chaque classe a son représentant.
Celui-ci est désigné par le classement pour les années de baccalauréat et s'appelle major. Il est désigné par l'élection dans l'année de formation professionnelle et s'appelle chef de classe. Le major et le chef de classe sont assistés d'un conseil de promotion élu à raison d'un élève par groupe de sept. Le conseil de promotion a la charge importante d'assurer le bon ordre au sein de la promotion, de veiller à sa dignité, de sauvegarder son honneur, d'agir sur les camarades pour rappeler à une meilleure discipline ceux qui se laissent entraîner au désordre. Le conseil de promotion peut donner son avis au directeur dans les cas où des sanctions s'avère nécessaire contre un élève maître. Les majors et chefs de classe sont exempts de service. Ils représentent leur promotion devant le directeur. Ils sont chargés de lui exposer leurs desiderata d'ordre collectif (amélioration au service intérieur, demande de sortie de spectacle…) 
Ils représentent de même leur promotion devant l'économe pour les desiderata portant sur les choses matérielles. Tout élève-maître peut avoir accès chaque jour auprès du directeur pour les questions qui le touchent à titre personnel. Le directeur se tient chaque jour à la disposition de tous, à son bureau (sauf le dimanche). Ce n'est que dans des cas exceptionnels et graves que le directeur recevra les élèves dans son appartement particulier. Ces rapports ont pour fondement la franchise et la confiance mutuelle.

5/ régime des dortoirs :

La montée au dortoir se fait en bon ordre et sur le signal du surveillant responsable. Après l'extinction des lumières, le silence est nécessaire. Ceux qui ont envie de faire du bruit ou de parler à voix haute doivent se dire que d'autres ont envie de dormir. La liberté de chacun est toujours limitée, là comme ailleurs, par la liberté d'autrui. Il n'est de vie collective supportable que dans le respect mutuel. Créer du désordre nocturne ou renverser le lit d'un camarade trouble, pour le mauvais plaisir d'un seul, le repos auquel tous ont droit.

6/ régime du réfectoire : 

L'entrée au réfectoire et la sortie se font également en bon ordre et sur le signal du surveillant responsable. Le partage des plats à chaque table doit se faire dans un esprit d'équité et de bonne camaraderie. Le silence n'est pas imposé mais les bavardages doivent être modérés. La propreté et la bonne tenue sont de rigueur comme il convient à des jeunes gens qui se respectent. Toute réclamation doit être faite au surveillant de service ou à l'économe jamais au personnel de service. L'accès de la cuisine est interdit aux élèves avec les dérogations suivantes : 
- jeudi matin : 6h30 à 6h45
- dimanche matin : 7h30 à 7h45 (eau chaude pour se raser).

7/ régime des études : 

Dans les études, qu'elles soient surveillées, ou non, chacun doit respecter le travail de ses camarades et s'interdire le bruit ou les allées et venues intempestives qui peuvent les gêner . L'étude est nécessairement réservée au travail personnel et non aux jeux et à la dissipation. Toutes les facilités seront données aux élèves-maîtres  sur demande pour organiser des veillées (routiers, éclaireurs de France…) ou des réunions du soir (clubs, cercles d'études, préparations de fête, répétitions d'orchestre ou de chorale…). La tenue des élèves dans les études comme dans les classes doit être correcte (chaussures cirées, vêtements brossés, cheveux peignés).

8/ régime de l'infirmerie  :

Les soins à l'infirmerie sont donnés aux heures suivantes : 7h50 à 8 heures, 13h30 à 14 heures, 19h30 à 20 heures. L'accès à l'infirmerie peut avoir lieu en dehors des heures précitées en cas d'accident ou de maladies subit, mais toujours en avertissant préalablement soit Monsieur l'économe soit le surveillant de service.

9/ régime des sorties :

A) sortie du dimanche : 

la grande sortie du dimanche n'est jamais un droit mais toujours une récompense. Elle est subordonnée au bon travail et à la bonne tenue de l'élève-maître  au cours de la semaine. En principe les notes de barrage sont les suivantes
- note < 7/20 en leçon
- note < 5/20 en devoir
- ou deux observations au cahier de rapport.
L'inscription des demandes de sortie est obligatoire sur un cahier spécial. La grande sortie peut ne pas avoir lieu si une cérémonie, une fête ou autre manifestation nécessite la présence des élèves à l'école. Au retour, tout retard non justifié entraînera nécessairement, selon son importance, la suppression d'une ou plusieurs des sorties suivantes.

B) sortie du jeudi après-midi :

Cette sortie est libre en principe. Une observation au cahier de rapport peut entraîner une privation totale ou partielle de cette sortie. Elle peut avoir pour objet, selon indications, une conférence, un spectacle, une préparation de classe promenade, une visite de musée ou d'exposition, un match (pour les membres de la société sportive) etc.… Pour les stagiaires a lieu un service post scolaire de l'après-midi de 14 heures à 17 heures avec compensation au samedi après-midi dans les périodes où ils ne sont pas en stage.

C) sorties de spectacle :

Elles sont demandées par le major ou le chef de classe. La liste des élèves qui demande à en bénéficier est inscrite au cahier de rapport. Les élèves-maîtres  sortent toujours, à défaut d'un surveillant, sous la conduite d'un responsable à qui est confiée la clé d'entrée de l'école. Le retour doit être parfaitement silencieux pour ne pas troubler le sommeil des camarades restés à l'établissement.

D) autres sorties :

Elles peuvent être accordées chaque jour après 17 heures selon les besoins individuels et pour un temps limité. Elles donnent lieu à la délivrance d'un bulletin de sortie à rendre au retour. Toutes les sorties susmentionnées exigent la tenue la plus correcte à l'extérieur.

E) petits congés :

De petits congés peuvent être exceptionnellement accordés pour raisons familiales ou raisons personnelles impérieuses. En principe une demande des familles ou une justification écrite sont indispensables pour régulariser l'absence. Si, à la suite d'une sortie ou d'un petit congé, un élève-maître ne peut rentrer pour le jour où l'heure fixée , par cas de force majeure, il doit en informer le directeur sans retard, téléphoniquement ou télégraphiquement. Toute maladie imposant un congé de plus de deux jours donnera lieu à l'envoi d'un  certificat médical. Avant de quitter l'école, l'élève-maître est tenu d'informer le surveillant de service. De même lorsqu'il revient.

10 régime  intérieur général :

La politesse est de règle avec tous les gens de la maison. Des jeunes gens bien élevés se doivent de saluer les personnes qui habitent l'école. Il n'est pas interdit de fumer, mais toujours à l'extérieur des locaux, modérément et proprement. Les jeux violents sont prohibés, de même que les propos grossiers ou chansons déplacées. Le football est interdit dans l'école, les terrains de jeux ne sont pas faits pour cela. Seuls le basket-ball et le volley-ball sont autorisés. Des exercices aux agrès ne peuvent être pratiqués qu'en présence du professeur d'éducation physique.
La propreté et le respect des bâtiments et du matériel sont de rigueur pour tous. Chacun doit s'interdire de jeter du papier, cracher à terre, écrire sur les murs, casser les branches dans le parc, grimper aux arbres, etc.…
Tous les détritus (pelure de fruits, vieux papiers, restes de cigarettes, etc.…) doivent être obligatoirement jetés  dans les corbeilles disposées pour cet usage.
Le matériel d'ameublement ne doit jamais sortir des salles. Au prix de cette discipline générale que chacun s'imposera, il régnera à l'école normale par la volonté de tous, l'atmosphère sympathique et laborieuse propice au travail fécond.
Le  Directeur : Monsieur Hickel 
L'économe : Monsieur Viseux
Les élèves maîtres représentant la deuxième année ont pris connaissance du règlement de l'école, en ont accepté les clauses et ont signé au nom de leurs camarades.

CARREZ JEAN, 
- DEFRETIN MICHEL,
- DEVAUX HENRI, 

- DHAENENS Jean-Marie, 
- LEPILLIEZ GILBERT 
- MAILLARD ALBERT,

DEFRETIN MICHEL
(ci-dessous, fac similé de leurs noms et signatures dont celle de Michel Defretin, auteur de cet envoi)