Rechercher dans ce blog

mardi 25 avril 2017

En 1923, le journal Douai républicain, rendait compte des mutations des instituteurs, dans une coupure de presse que nous a envoyée Michel Wencel

Douai républicain, vendredi 30 mars 1923

Le journal n'a pas résisté à l'outrage des ans. Il a dû paraître un peu après la naissance de Georges Hage ou de Jean Joly ! C'est pourquoi tu ne trouveras que la Une, et encore dans quel état, du canard du 30 mars 1923
Trop compliqué à photocopier. On y lit les promotions des directeurs d'écoles : Frais Marais, Dorignies, François Lemaire, rue d'Arras… Pas de place pour la  piétaille.
Michel Wencel (promo 54 58)


Voici le texte de l'écho :

Dans l'enseignement

Voici les mutations et nominations intéressant les écoles publiques de Douai : mademoiselle Bailliez, titulaire à Cuincy est nommée à Denis Papin, cité du chemin de fer (création),
Mademoiselle Margaron de Frais Marais remplace Monsieur Membre à l'école des garçons de Dorignies,
Mademoiselle Druart, de Frais Marais, remplace à Dorignies (fille) Mademoiselle Dérain, laquelle remplace Madame Caurette nommé à Auby Asturies,
Madame Bruneau de Flers en Escrebieux, Mademoiselle Dujardin d'Arleux, sont nommées à l'école de filles de Frais-Marais ;
Monsieur Emile Lempereur est définitivement nommé directeur de l'école d'application François Lemaire,
Monsieur Jouniaux de l'école François Lemaire, passe à l'école annexe d'application de l'école normale. Il est remplacé à l'école François Lemaire par Monsieur Moulront de Roeux 
Monsieur Monnier d'Aniche est nommé à l'école de Frais-Marais