Rechercher dans ce blog

vendredi 21 octobre 2016

RETROUVAILLES D'OCTOBRE POUR LES ANCIENS DE L'ÉCOLE NORMALE DE DOUAI LORS D'UNE JOURNÉE COMMÉMORATIVE DE LA BATAILLE OUBLIÉE DE MONS EN PÉVÈLE SUIVIE D'UN BANQUET À L'ESTAMINET FLAVIEN



Mons-en-Pévèle le dimanche 16 octobre


Par cette belle journée d’automne, une trentaine d’Amicalistes accompagnés pour certains de leurs conjointes s’est donné rendez-vous. Ce panel de différentes promotions s’est  retrouvé  à Mons-en-Pévèle, village verdoyant perché sur une butte, au sud de la région lilloise.
Les Amicalistes ont visité la salle des batailles : musée retraçant la bataille de Mons-en-Pévèle et traçant un parallèle intéressant avec la bataille de Bouvines de 1214.
Le 18 août 1304, les Flamands ont affronté l’armée royale de Philippe le Bel. Cette salle des batailles, dans une présentation résolument pédagogique, retrace le déroulé de la bataille et présente au public des éléments de la vie du moyen-âge à cette période.  
Ce musée méconnu mérite une visite.
Sept siècles plus tard, dans l’amitié et avec une volonté partagée, Pévélois et Brugeois unissent leurs efforts pour construire une paix durable.
Ils se rencontrent, en particulier, chaque 18 août dans une cérémonie fraternelle devant la reproduction de la statue flamande de Notre-Dame de la Poterie. Au cours de la bataille, les Brugeois firent promesse à Notre-Dame de la Poterie de lui porter chaque année, en procession, un cierge de 36 livres s’ils rentraient sains et saufs chez eux.
Une stèle de la paix originale dans sa conception peut-être vue  au cours d’une balade à effectuer dans ce magnifique village.

André Léger (66-71)



Voici une petite rétrospective en images de la journée






Un extrait des propos du conférencier





L'anecdote de Gérard Vienne au calvaire des 4 bons dieux


question de Stéphan Marcinkowski sur d'éventuelles remontées d'indices à la surface