Rechercher dans ce blog

vendredi 28 août 2015

LE MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, NAJAT WALLAUD-BELKACEM VIENDRAIT VISITER LE LYCÉE D'EXCELLENCE (HÉRITIER DES LOCAUX DE NOTRE ENG IUFM DE DOUAI) CE JEUDI 3 SEPTEMBRE, JOUR DE RENTRÉE SCOLAIRE

D'APRÈS LA VOIX DU NORD :
C’est une annonce susceptible de changer au dernier moment en fonction d’autres opportunités, mais aux dernières nouvelles Najat Vallaud-Balkacem, la ministre de l’Éducation nationale, viendra visiter le lycée d’excellence Edgar-Morin, jeudi, dans le cadre des traditionnelles visites de rentrée qu’une ministre de l’Éducation digne de ce nom doit effectuer. En tout cas, c’est à l’agenda du rectorat et du lycée.
Pourquoi Mme Vallaud-Belkacem a-t-elle choisi ce lycée particulier (il en existe deux en France) créé sous le septennat de Nicolas Sarkozy, dans le cadre d’une réforme dont il ne reste quasiment plus rien ? Ce ne peut être que lié au baptême du lycée, qui a eu lieu en avril, avec comme invité le philosophe Edgar-Morin dont l’établissement allait porter le nom. Mais en juin, pour la troisième année consécutive, chaque fois à la même période, le rectorat a cherché des poux dans la tête de l’établissement (notre édition du 24 juin). Mobilisation du corps enseignant qui est allé manifester devant le rectorat. Un des ces manifestants raconte : « On a téléphoné à Edgar Morin, qui avait beaucoup apprécié la pédagogie mise en œuvre ici. Il a appelé François Hollande. On avait à peine sorti les banderoles qu’un représentant est venu nous dire que le problème était réglé. » Le problème étant la suppression d’une classe de 2de annoncée par le rectorat, projet finalement avorté.
M. Morin a-t-il vraiment téléphoné à au président de la République ou à son cabinet, ou au ministère de l’Éducation nationale pour protester ? Les versions divergent selon l’interlocuteur avec qui l’on discute. Mais peu importe, l’intervention du philosophe a été efficace. J.-L. R.